[ TEST] Le “Noodle Shop” à Rouen…

[ TEST] Le “Noodle Shop” à Rouen…

Jeudi soir, je suis allée diner avec un ami, dans un petit restaurant de la rue du Robec, le “Noodle Shop”. Il s’agit d’un tout petit restaurant dans cette rue animée, qui propose des ramen et soupe de nouilles, tenu par un japonais.

Évidement, je me suis laissé tentée…

Noodle Shop

 

Le “Noodle Shop”

Le “Noodle Shop”  un minuscule restaurant (quelques tables, plus celles sur la terrasse), situé au 172 eau de Robec, une petite rue piétonne traversée par le Robec, un minuscule cours d’eau.

Menu Noodle ShopCe restaurant propose un menu rudimentaire : des ramen, quelques nouilles chinoise et des raviolis frits… mais tout est frais et fait maison.

J’ai commandé un ramen au poulet : des nouilles de riz, des pousses de soja, deux demi œufs mollets, du poulets en tout petits morceaux, le tout dans une délicieuse soupe parfumée

Je n’ai pas pu finir les nouilles, car s’était vraiment très copieux ! Et c’était vraiment très bon : tout est frais et fait-maison, même les pâtes…

 

Iki, la bière japonaise bio

Iki, Bière Japonaise de luxe, brassée avec du thé vert et du citron Japonais (yuzu)C’est une découverte que j’ai faite sur place : Iki, une bière japonaise, bien sur, mais aussi brassée avec du thé vert et du yuzu, le citron japonais.. et surtout bio !!!!
Elle n’est pas certifié AB ou EU-Bio, mais est-ce vraiment important ?

C’est une bière très légère, qui était très agréable à boire bien fraiche… Le gout de citron et de thé vert était vraiment très léger... un peu trop à mon goût, mais j’en reboirai malgré tout avec plaisir.

De plus, j’aime beaucoup le design de la bouteille : très sobre, sans étiquette, avec juste le nom sérigraphié sur le verre. Cela change des autres bières et lui donne un look plus élégant.

Et puis, c’est la première fois que je trouve une bière japonaise bio ; le bio n’étant pas très développé là-bas. Chouette !!!!

 

Des Mochis

Et en dessert, j’ai goûté leur mochis. J’ai pris un assortiment de 3 mochis : haricots rouges, thé vert et noix de coco.

Jusque là, je n’en n’avais jamais goûté…
C’est bon, mais je n’en ferais pas des folies… Les pays d’Asie ne sont pas réputés pour leurs desserts, et ces bouchées ne font pas exceptions à la règle.

  • Le mochi au haricots rouges était le plus particulier, avec un gout un peu différent de ce que l’on a l’habitude de manger, et la pâte intérieure plus dense et plus rugueuse que l’extérieur est agréable sous la langue.
  • Le mochi à la noix de coco est inintéressant : on a l’impression de manger une boule de coco que l’on trouve depuis toujours dans les restaurants chinois…
  • Et j’ai été assez déçue par le mochi au thé vert. Un gout légèrement vert et mentholé, sans plus…

 

Mon avis

J’y retournerai sans doute, car le ramen était vraiment délicieux, et copieux… Et là ou ailleurs, je testerai à nouveau la bière Iki (qui existe également en ambrée)… Mais sans passer par la case dessert!

 

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *