[ Matcha ] Petit glossaire japonais du Matcha

[ Matcha ] Petit glossaire japonais du Matcha

Si vous avez eu l’occasion de parcourir quelques articles sur le matcha, vous aurez vite découvert qu’autour du matcha, on utilise son propre vocabulaire, tiré directement du japonais.
Et bien sûr, je parie que vous ne parlez pas couramment japonais!… Moi non plus 😉

Vous trouverez ici toutes les définitions qui vous permettrons de vous immerger dans le monde du thé matcha.

Alors pour vous aider, voici un petit glossaire du MATCHA  :

– Matcha :

Poudre très fine de thé vert, moulu entre deux meules en pierre, en provenance du japon. Il est utilisé dans la cérémonie du thé japonaise.
(japonais : 抹茶, 末茶, まっちゃ)

– Chanoyu :

Cérémonie du Thé Japonais  (littéralement « eau chaude pour le thé »).
(japonais : 茶の湯, ちゃのゆ)

– Chawan :

Grand bol à thé, généralement en céramique ou en porcelaine utilisé pour boire le matcha lors du Chanoyu, la cérémonie du thé japonais. Il en existe une très grande variété (de différentes tailles, techniques de fabrication, spécificités régionales). Le Chawan est un élément central dans les Arts Céramiques et un accessoire primordial dans la Cérémonie du thé.
(japonais : 茶碗)

– Natsume :

Boite à thé pour le transport et la conservation du matcha.
(japonais : 棗)

– Chasen :

Fouet en bambou utilisé dans le Chanoyu, la cérémonie du thé japonais pour battre le matcha. Il permet de préparer le Matcha de façon optimale, et de produire une mousse délicate à la surface. Le Chasen est probablement l’article le plus essentiel à a préparation du Thé Matcha.
(japonais : 茶筅)

Chashaku :

Une cuillère à matcha ou écope à thé en bambou, utilisé dans la cérémonie du thé au Japon. Il sert à doser la poudre de Matcha que l’on va verser dans le bol.
(japonais :  茶杓)

– Usucha :

Un thé léger et peu amer, préparé à partir de 1,75 g (1,5 cuillerée chashaku, environ 1/2 cuilleré à café) de matcha pour 75 ml d’eau chaude.
(japonais : 薄茶)

– Koicha :

Un thé plus épais, au goût plus amer que le thé Usucha.
Il se prépare avec une plus grande quantité de matcha en doublant la dose de poudre et en divisant par deux la dose d’eau, pour avoir la consistance d’un miel liquide. On obtient alors un thé sirupeux, épais, très concentré dont les saveurs explosent en bouche et persistent longuement, laissant un arrière-goût puissant.
(japonais : 濃茶)

– Umami :

L’umami est la cinquième saveur de base, avec le sucré, le salé, l’acide et l’amer. Elle est produite par certains acides aminés (dont regorge le thé vert japonais) tels que les glutamates, composants détectables par les papilles humaines. C’est la saveur douce d’un thé.  Bien que cette saveur soit présente dans plusieurs aliments consommés en France (viandes fumées, produits fermentés et vieillis tels que les fromages), elle n’est généralement pas au cœur de la gastronomie française comme ce peut être le cas dans la cuisine japonaise.
(japonais : うまみ)

– Matcha Latte :

Boisson chaude ou froide (frappée) à base de lait et de Matcha.

– Chakin :

Carré de tissus en chanvre, destiné à essuyer le bol et le chashaku pendant la cérémonie.
( Japonais : 茶巾 )

– Wagashi :

Pâtisserie traditionnelle japonaise, servie en accompagnement du Matcha.
( Japonais : 和菓子 )

– Kusenaoshi :

Support pour fouet Chasen. Cela lui permet de garder sa forme originale.
( Japonais : 癖直し )

Enregistrer

2 Commentaires

  • Elise Posted 6 novembre 2017 14 h 23 min

    le caractère utilisé pour “chawan” est celui de “natsume”.
    chawan = 茶碗
    chakin = 茶巾
    wagashi =和菓子
    kusenaoshi=癖直し

    • Esther HAUTIN Posted 6 novembre 2017 16 h 59 min

      Merci Elise pour cette remarque, je corrige immédiatement !
      Je dois avouer que je ne parle pas un mot de japonais, idem pour les Kanji.
      Très bonne journée à vous.
      Esther

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *