[ Matcha ] Et en Afrique, alors ?…

[ Matcha ] Et en Afrique, alors ?…

C’est une de mes lectrices qui m’a envoyé un mail il y a quelques semaines, en me demandant comment elle pouvait se procurer du Matcha, elle qui se trouvait en Afrique, au Congo Démocratique…
J’avoue que je ne m’étais jamais posé la question, tout simplement… moi qui vis dans un pays occidental où il est très facile de se faire livrer des produits, même en provenance de l’autre côté du globe.

Je me suis donc livrée à quelques recherches, et je vous fais part ici de ce que j’ai trouvé.

 

1 – Profiter des valises d’un autre

Et oui ! C’est une solution régulièrement utilisée dans les pays difficilement joignables autrement.
Chaque fois que je suis allée au Burundi, en Afrique, j’ai ramené dans mes valises des produits pour d’autres personnes, la plupart du temps que je ne connaissais même pas : des produits alimentaires, des articles informatiques, des livres, un sac à main…

J’avais un nom et une adresse, c’est tout. Et je faisais parvenir à la personnes les produits en question, une fois que j’avais débarqué à Bujumbura.

 Et cela n’est pas toujours facile, ou faisable…

 

2 – Utiliser les services de transporteurs spécialisés

Voici une deuxième solution : si vous n’avez personnes sous la main, qui voyage dans le pays en question, vous pouvez utiliser les service de transporteur spécialisés comme Boxtal ou Upela. Je suis sûre qu’il en existe bien d’autres…

Comme ce sont des services payant, je vous conseille d’essayer avec un produit léger, peu cher, et qui ne vous manquera pas, si jamais il n’arrive jamais !

boxtal.com

J’ai fait faire un devis sur Boxtal.com, mais je ne m’attendais pas à ça : 2 livres, 100g, dimensions 20x15x2.
Résultat : 1 718 euros !!!!!

A ce prix-là, je prends moi-même l’avion jusqu’au Burundi!!!

 

J’ai refait la même chose sur Upela.com, et on était déjà dans ne gamme de prix plus raisonnable : de 49  à 128 euros.

Upela.com

Malgré tout, cela double ou triple le prix du thé Matcha, qui est déjà assez cher…

 

 

3 – Trouver un partenaire sur Colisdays

C’est un site que j’ai découvert en faisant des recherches sur le web : il met en relation des particuliers qui font des voyages vers ces pays mal desservi par les transporteurs.
Comme sur blablacar, vous proposez votre voyage : le jour et l’heure, la destination bien sur, et le nombre de kilos que vous pouvez embarquer… Vous décidez avec la personne d’un tarif pour la prestation. Et quand le colis arrive à destination, la personne qui a a fait le transport reçoit de l’argent de Colisdays.

colisdays

Il existe d’autres site du même type comme colis-gp.com,ou piggybee.com.

Ou encore cocolis.fr, et  byebyecolis.fr, qui s’adresse aux européens voyageant en voitures, bring4you.com, pour les colis encombrants en Europe,

 

4 – Acheter en ligne, et faire renvoyer avec Easy-delivery

Voici une autre solution, proposée par un site appelé easy-delivery.com. C’est assez proche des sites de transporteurs évoqués plus haut, à cette différence près que les colis sont stockés chez eux, et pas chez vous.


easydelivery

Comment ça marche ?

Vous achetez en ligne sur des sites comme Amazon, Cdiscount, Boulanger, Ikea, Lush, etc..mais aussi des e-boutiques moins importantes, du moment que vous puissiez faire livrer votre colis dans leurs entrepôt. Ensuite, ils sont stockés là-bas, le temps dont vous avez besoin, car vous pouvez regrouper plusieurs colis avant la réexpédition finale.
Le ou les colis sont ensuite renvoyé dans le pays de votre choix, et assurés bien entendus.

Le prix revient à peu près au même que précédemment, puisque j’ai fait une simulation sur l’envoi du même colis : un livre à destination du Burundi, de 100 grammes, aux dimensions de 15 x 20 x 2 cm.

Tarif : 48,27 euros HTeasydelivery

 

Mon avis :
J’ai été un peu déçue du résultat de mes recherches. Rien de vraiment intéressant, si ce n’est les sites de relation entre particuliers !
Le mieux me parait encore de faire faire le trajet : soit une de vos connaissances, soit via un site qui propose ce genre de prestation…

 

Avez-vous d'autres idées ? Je suis preneuse ...

 

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *