[ Actu ] La folie Japan Expo !

[ Actu ] La folie Japan Expo !

Vendredi dernier, je suis allée à la Japan Expo, qui avait lieu du 6 au 9 juillet, au Parc des Exposition de Villepinte.  Je n’avais jamais eu l’occasion d’y aller, et j’avoue que j’ai été enchantée par ma journée, et époustouflée par la démesure de cet évènement.

La Japan expo, en quelques mots

Japan ExpoCet évènement est né en 2000, de l’initiative de passionnés de manga et de culture nipponne : Jean-François  et Sandrine Dufour. Ils ont grandi avec l’explosion de l’animation japonaise, dans les années 80 et 90 (Merci Dorothée 😉 ) , et se sont enthousiasmés pour les séries diffusées à la télévision, et pour les manga. Au milieu des années 90, ils sont très actifs dans les milieux associatifs qui contribuent à diffuser et promouvoir le manga et l’animation japonaise. Ils s’ouvrent aussi au pays fascinant qu’est le Japon et à ses richesses culturelles et historiques.

La première édition accueille 3 200 visiteurs sur 2 500 m² d’exposition, un beau succès pour une première. En 2015, le 16e Impact a compté 247 473 visiteurs qui ont fêté la culture et les loisirs japonais sur 125 000 m² de surface.

Aujourd’hui, La Japan Expo est LE rendez-vous des amoureux du Japon et de sa culture, du manga aux arts martiaux, du jeu vidéo au folklore nippon, de la J-music à la musique traditionnelle : un événement incontournable pour tous ceux qui s’intéressent à la culture japonaise.

Ce festival propose à ses visiteurs des ateliers pour apprendre les rudiments du dessin, du maquettisme, de la fabrication de cosplay, ou d’activités traditionnelles comme l’ikebana, l’origami ou encore la calligraphie ; Des conférences, spectacles et dédicaces  de mangaka, professionnels de l’animation, chara-designers, illustrateurs, créateurs de jeux vidéo, producteurs, musiciens, chanteurs, compositeurs…
Sans oublier le COSPLAY, qui est devenu l’une des animations les plus populaires de Japan Expo. Les cosplayers montent sur scène dans les costumes les plus époustouflants, avec des performances inoubliables. C’est la plus grande scène cosplay d’Europe : jusqu’à 15 000 spectateurs viennent les acclamer dans une ambiance de folie. L’ECG (European Cosplay Gathering) est un concours qui célèbre les meilleurs costumes chaque année.

Cosplay à la japn Expo

 

Folie et démesure

La première chose qui m’a frappée an arrivant à la Japan Expo, c’est l’immensité de l’espace dédié à ce festival. Des hangars immenses, des centaines et des centaines de stands, une foule dense, de la musique, des écrans et du bruit partout ! Waaoooooo 😮 ….
En une journée, je n’ai pas eu le temps de tout voir, ni de tout faire. Mais à la sortie, j’avais les pieds en sang dans mes jolies sandales…

Japan Expo

Et la seconde chose, ce sont les COSPLAY.
La qualité et la diversité des costumes des participants est tout simplement effarante. J’y ai croisée nombre de princesses japonisantes, des personnages de manga divers et variés, Mario et Luigi, plusieurs dinosaures, toute une équipe de joueurs de Quidditch, une femme-jument, Pikachu, des guerriers rétro-futuristes armés de haches gigantesques…
Je me suis assise sur le Trône de fer, j’ai posé avec San Goku, j’ai eu droit à des Free Hugs, j’ai goûté des Onigiri (sorte de boules de riz fourrés au thon… délicieux!), assisté à un atelier sur la cuisine japonaise.

Il faisait TRÈS chaud ce jour-là ; et dans les hangars, c’était une vrai fournaise. Je me suis vraiment demandé comment faisaient ceux qui portaient costumes et perruques !

 

Et le Matcha dans tous ça ?

Stand OCHAYA Japan ExpoBien évidemment, j’ai parcouru tout les stands dédiés à l’alimentaire… Ils n’étaient pas très nombreux, et la plupart ne proposait que de l’épicerie chinoise, du thé bien sur, des confiseries en tout genre (des kit-kat au matcha… un jour où l’autre, il faudra que je les goûte ! :p ), des sodas aux goûts variés et exotiques, etc…
J’avais espéré que j’y trouverais peut-être un joli chawan. Quelques stands proposaient des bentos et de la vaisselle japonaise ; j’y ai vu quelques jolis bols à thé, à des prix accessibles. Mais pas ou peu de Chawan, en tout cas rien qui ne diffère de ce que l’on trouve sur internet.
Mon rêve serait d’aller un jour au japon, et d’y acquérir un chawan fait par un artisan, sur place… 

Et au détour d’une allée, je suis tombée sur le stand de la Maison OCHAYA. Aaaaa!…. Enfin un stand uniquement dédicacée à la vente de thé 🙂
Je m’approche… Génial, il y du matcha en exposition sur le stand ! Et bio de surcroit. Je commence à papoter avec le vendeur, et au bout de 2 questions, celui-ci m’envoie Nicolas, propriétaire et fondateur d’OCHAYA, qui se fait un plaisir de répondre à mes questions. J’y ai appris une chose inintéressante, entre autres : C’est qu’il y a peu de Matcha Bio, car le concept du bio n’est pas encore entrée dans les mœurs japonais. Et rares sont les producteurs qui se sont séparé de l’agriculture traditionnelle et chimique pour passer à l’agriculture naturelle et bio.

J’ai réalisé une petite interview que vous pourrez écouter sur la page de test du thé OCHAYA.

Nicolas, et sa femme japonaise Harumi, sont des amoureux de la culture nippone. De leur rencontre est née l’envie de partager leur passion, et ils ont crée la maison OCHAYA, qui veut littéralement dire “maisons des thés”.
Ils vendent des sélections de thés japonais, noirs et verts, des infusions et du rooibos… ainsi que du Matcha !
J’ai donc acheté une boite de 30 g de leur Matcha Bio, pour 25 euros (tout à fait abordable, et au même prix que sur le site web) ainsi que l’ouvrage qu’ils ont eux-même écrit  : “Le Livre du Matcha”.
Harumi me l’a gentiment dédicacé ! Sauf que dans la confusion, j’ai oublié de lui demandé ce qu’elle avait écrit. Quelqu’un pour me traduire ? :s
Ce livre sera l’objet d’une chronique dans un prochain article.

 

Pour conclure

La journée a été assez incroyable, et j’ai déjà pris date pour l’année prochaine  : 5 au 8 juillet 2018. Mais cette fois-ci, je mettrais des baskets !
J’ai hâte de goûter ce nouveau Matcha… rendez-vous dans quelques jours pour le résultat !

 

Sources :

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *