[Coronavirus] Pandémie, virus, etc… des solutions simples et bio !

[Coronavirus] Pandémie, virus, etc… des solutions simples et bio !

Au vu de la situation et des mesures qui nous sont imposées, je crois qu’il est nécessaires pour moi de vous donner quelques infos, qui vous aideront à rester éloigné de ce coronavirus et de cette maladie…

 

1 – Booster son système immunitaire

Cela parait évident, mais je préfère le dire quand même : pour éviter d’être malade, il faut rester en bonne santé ! Je sais, c’est une lapalissade…:) Mais ça reste on ne peut plus vrai.


Les maladie virale, telle que le COVID-19, touchent en priorité les gens les plus faibles, les personnes âgées, les gens malades, etc.. Donc, pour éviter la contamination, il est indispensable de faire très attention à sa santé.
Pour ce faire, et je ne dirais jamais assez, le plus simple est d’appliquer les préceptes nécessaires pour une vie saine, et donc un corps sain.

Vous en trouverez de nombreux dans ce blog :

  • Manger bien (et bio si possible), et équilibré.
  • Dormez suffisamment : un sommeil réparateur est indispensable pour que son corps soit opérationnel
  • Respirez profondément : il faut que votre corps soit oxygéné.
  • Bien s’hydrater ! Avec de l’eau bien sûr. L’alcool, les sodas ou sirops, le thé et le café ne compte pas.
  • Avoir une activité physique : faire du sport, n peu de gym chez soi, ou tout simplement marcher ! Il est indispensable que votre corps reste en activité.

Pour compléter, je vous invite à lire l’article d’Olivier Roland.

Yoga

2 – Du matcha, du matcha et encore du matcha !

Bien sûr, vous connaissez déjà tous les bienfaits que le matcha peut apporter à votre corps :

  • Un des plus puissants antioxydants (neutralise les radicaux libres)
  • Puissant désintoxiquant
  • Anti-inflammatoire, Antiviral, Antibactérien, Antifongique, Anti-angiogénique (détruit l’arrivée d’oxygène vers les tumeurs)
  • Baisse du cholestérol dans le sang
  • Active le métabolisme et stimule la brûlure des graisses
  • Amélioration de la vitalité et performance sportive
  • Aide à la prévention de différents cancers, de l’artériosclérose, des maladies cardio-vasculaires
  • Renforce l’immunité
  • Anti-hypertenseur (réduction de la tension artérielle)
  • Aide à la digestion
  • Désacidifiant (Augmente le PH du corps .i.e. baisse l’acidité)
  • Aide à prévenir les caries…

Donc, ce n’est pas le moment de s’en priver !
Tous les jours, au petit-déjeuner, déguster une grande tasse de votre matcha préféré... Ou alors, en matcha Latte, ou dans un jus de fruit au goûter !

Le matcha vous donnera toute l’énergie et le tonus dont vous avez besoin !

 

Relax !


Mais aussi il apporte de la sérénité : Parce que le Matcha vous donnera une sensation unique d’énergie et de plénitude, à cause de sa haute concentration en L-Théanine. C’est à dire un état de vigilance et de concentration, tout en étant physiquement très relaxé, sans la moindre nervosité !

Le thé Matcha a un effet à la fois tonifiant et relaxant, grâce à la combinaison de caféine et de L-théanine. C’est un acide aminé qui a des propriétés relaxantes sur le corps et l’esprit.
Les moines bouddhistes japonais, 800 ans en arrière, buvaient déjà du Thé Matcha pour rester à la fois éveillés, zen et concentrés pendant de longues heures de méditation. Le Matcha est donc un excellent allié pour être performant  : Il ne provoque pas du tout le stress ou la nervosité que peut entraîner la consommation de café.

Et oui, la sérénité, c’est aussi un allié puissant pour rester loin des maladies. Alors restez éloigné de toute source de stress…

https://www.letempsduthe.fr/wp-content/uploads/2019/04/Th%C3%A9-Matcha-Bio-Poudre-Matcha-One-Matcha-de-C%C3%A9r%C3%A9monie.png

3 –  Des compléments alimentaires

Car même si votre nourriture est tout à fait saine et équilibrée, notre façon de vivre, et encore plus de produire les aliment, fait qu’il ne sont pas suffisant pour obtenir tous les nutriments, vitamines, etc… dont nous avons besoin.

  • De la vitamine D
    Cette vitamine est en grande partie synthétisée par notre corps, quand nous prenons le soleil. Malheureusement, le soleil n’est pas assez présent dans une grande partie de la France, et si, comme moi, vous avez la peau très blanche, vous allez chercher à l’éviter un maximum.
    C’est un bon point pour votre corps, mais cela va créer un manque !
    La solution : de la vitamine D3 à prendre tout les jours, sous former de gouttes ou de gélules.
    Personnellement, j’en fait une cure tous les ans, et je sens que ça me fait du bien !
  • Du magnésium, pour avoir un sommeil de bonne qualité.
  • Argent colloïdal : 5, 10 ou 15 ppm (actif sur 600 germes). A avaler, et surtout en aérosol (nébuliseur gouttelettes inférieures à 5 microns pour atteindre les alvéoles pulmonaires).
    Surtout ne pas prendre de l’argent colloïdal supérieur à 15 ppm il n’est plus efficace.
    Mettre 2 c. à café dans le nébuliseur. En période d’épidémie prendre 3 bouchons (on peut aller jusqu’à 10) par voie orale par jour + 1 aérosol avant de sortir dans la rue. Si début infection, passer 7 bouchons et à 3 aérosol par jour. On peut couper une grippe en 24h.
  • Un autre antiviral naturel : extrait de pépin de pamplemousse.

 

4 – Les gestes qui sauvent…

 

Pour éviter de tomber malade, ou de contaminer les autres :

  • Se laver les mains avec du savon, (ou de la solution hydroalcoolique), plusieurs fois par jour, et chaque fois que l’on est en contact avec d’autres.
  • Éviter de toucher le visage, les yeux, la bouche, d’autres personnes. Donc, ne pas se faire la bise ou se serrer la main : bien sûr, d’un point de vue social, c’est carrément nul, mais il est nécessaire de se protéger avant tout.
  • Éviter de vous rendre dans des lieux susceptible d’accueillir la maladie : hôpitaux, maternité,  etc….
  • Tousser dans son coude et utiliser des mouchoirs jetable à usage unique.
  • Surveiller régulièrement votre température.
  • Et en final: éviter au maximum les déplacements et les rassemblements.

Se lave les mains avec du savon

5 –  Et en cas de maladie virale ?

 

Les hommes l’ont toujours su : autrefois, quand un malade avait une infection, on le mettait sous des édredons, on lui faisait boire beaucoup de tisane pour le faire transpirer et AUGMENTER SA TEMPÉRATURE.
Un virus aussi dangereux que celui de la poliomyélite, qui provoque des handicaps à vie, voit sa vitesse de reproduction diminuer de 99 % lorsque la température passe de 38,5°C à 39°C !


Il faut savoir qu’avant les années 60, tout le monde attrapait à un moment ou à un autre le virus de la poliomyélite. 90 à 95 % des personnes ne s’en apercevaient même pas, car le virus était éliminé par leurs défenses naturelles avant même d’avoir provoqué des symptômes de maladie. Une minorité tombait malade, mais la plupart faisaient alors une poussée de fièvre qui détruisait le virus selon le mécanisme décrit ci-dessus.


Toutefois, si par malheur quelqu’un leur donnait à ce moment-là un cachet d’aspirine pour « faire baisser la fièvre », c’était la catastrophe : le virus attaquait la moelle épinière, provoquant la paralysie des jambes.


C’est pourquoi donner un simple cachet d’aspirine à une personne infectée par un virus peut avoir des conséquences désastreuses : en faisant baisser l’inflammation et la température, un énorme « coup de fouet » est donné au virus. Votre organisme est dépouillé de ses protections naturelles, et n’a plus aucun moyen d’empêcher la prolifération du virus et la maladie.

Jean-Marc Dupuis

Suite à ce message, je vous recommande, si vous êtes malade, de suivre une “fièvre-thérapie”. J’ai souvent été soignée ainsi dans mon enfance, et cela a toujours été très efficace.

PRÉPARATION :

la fièvre-thérapie semble consister à prendre un bain chaud, mais elle va en fait bien plus loin. Pour être efficace, il faut suivre les instructions. Ayez à portée de la main un thermomètre, un vêtement absorbant, par exemple un gros peignoir de bain si vous en avez un, ou un survêtement. Choisissez un moment où vous avez plusieurs heures de calme devant vous. Buvez deux verres d’eau pure et prévoyez encore de l’eau à boire pendant et après le traitement. Faites-vous couler un grand bain d’eau chaude.

  • Etape n°1 : Entrez dans le bain puis ajoutez de l’eau chaude jusqu’à ce qu’il soit aussi chaud que vous puissiez le supporter. Faites donc très attention si vous le faites pour quelqu’un d’autre, surtout un enfant. Pour plus de précaution, vous pouvez prendre le bain avec lui.
  • Etape n°2 :Prenez votre température pendant que vous êtes au bain, sous votre aisselle. Dès que votre température atteint 38,5°C, comptez 20 minutes. Normalement, vous aurez commencé à suer fortement avant d’atteindre cette température. Buvez de l’eau pure, mais elle ne doit pas être froide.
  • Etape n°3 : Sortez du bain après 20 minutes. Attention en sortant car on se sent souvent faible à ce moment-là. Séchez-vous rapidement, couvrez votre tête avec une serviette et mettez votre peignoir de bain.
  • Etape n°4 : Mettez-vous vite dans un lit avant de vous être refroidi. Vous devriez alors avoir trop chaud et transpirer en abondance. C’est exactement le but recherché. Restez couvert jusqu’à l’étape 5. Dormez si vous le pouvez, c’est ce qu’il y a de mieux à faire.
  • Etape n°5 : après 45 minutes à deux heures, vous serez revenu naturellement à votre température normale. Avant de commencer à avoir froid, débarrassez-vous de votre peignoir humide. Veillez bien à ne pas vous refroidir. Ce n’est que maintenant que vous avez fini le traitement.

Voilà, vous en savez autant que moi à présent ! Prenez votre santé en main, c’est le moment d’agir…

Alors, qu'avez-vous décidé de mettre en place ?

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *